Comment choisir ma crème solaire clean?

Choisir sa crème solaire ne doit pas se faire à la légère...

Tout d'abord, on ne va pas vous convaincre de porter une crème solaire non? Exploser son "capital soleil" c'est tellement 80's... Et pourtant! Il semblerait qu'1 adulte sur 4 n'utilise pas de crème solaire!!! 

Donc nous sommes d'accord que nous avons parfaitement compris qu'une crème solaire c'est essentiel, pour protéger sa peau des UVA et UVB qui sont complètement pointés du doigts comme facteurs de recrudescence des cancers de la peau. 

Pour rappel, les UV sont présents toute l'année, ils sont issus du rayonnement solaire donc pour faire simple: jour = UV. Néanmoins, l'ensoleillement augmente au printemps et culmine l'été, et les risques associés avec, puisque nous tombons la chemise pour augmenter considérablement notre temps de contact avec les rayons... aussi appelé "bronzage intensif", dans l'espoir de ressembler à une tartine brûlée (So sexy... but in 90's). Mais le choix est compliqué: filtres chimiques ou minéraux? Quel SPF? Quel format??? Explications détaillées: 

UVB et UVA quelle différence? 

La différence est simple, il y a le mauvais et l'autre mauvais mais perfide en plus! Pour se rappeler de la différence il suffit de rapprocher UVB de "Brûlures" et UVA de "Âge".

En effet, les UVB sont ceux dont les dommages sont souvent immédiats et visibles: coup de soleil, brûlures, allergies... et cancer cutané sur le long terme. On les ressent quand notre peau "chauffe". Ils peuvent être arrêtés par les nuages, les vêtements ou derrière une vitre. 

Les UVA sont plus perfides. Ce sont d'abord les plus présents: rien ne les arrêtent, ni le verre, ni les nuages, ni les vêtements si ils ne sont pas noirs, longs et dans un textile à la trame très serrée. Leurs ondes sont longues et pénètrent l'épiderme facilement, jusqu'au derme... mais sans aucune sensation d'échauffement. Ils stimulent alors la production de radicaux libres responsables de dégâts à long terme, décuplés avec le vieillissement cutané (d'où le moyen mnémotechnique Âge), soit: 

  • Intolérances au soleil: allergies, rougeurs et démangeaisons, 
  • Hyperpigmentation ou masque de grossesse, taches brunes ou encore teint gris,
  • Vieillissement prématuré : perte d'élasticité et relâchement de la peau, favorisant l'apparition de rides profondes. 
  • Cancers cutanés. UVA et UVB quelle différence?

Comment me protéger efficacement des UV?

En mettant de la crème solaire et toute l'année en utilisant des produits qui contiennent des FPS (Facteur de Protection Solaire) ou SPF en anglais. 

La Réglementation Européenne étant la plus stricte au monde, nos crèmes solaires DOIVENT garantir une protection UVB et UVA. (youpi! Donc on achète pas ses produits solaires hors Europe...). Néanmoins les crèmes ne protègent pas aussi bien des UVA que des UVB. Par exemple, lorsque votre crème vous protège 3h des UVB, elle ne vous protège que d'1h des UVA. D'où l'utilité de ré-appliquer régulièrement... 

Le choix de l'indice de protection (SPF) dépend de plusieurs facteurs 
  1. Votre type de peau : plus la peau est claire plus votre indice de protection doit être élevé. Attention, les peaux foncées doivent aussi se protéger! 

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a déterminé une classification qui définit les différents types de peau, ou « phototypes ».

Connaître votre phototype vous permet de mesurer votre niveau de risque dû au soleil : on en distingue 6, correspondant à 6 types de peaux et couleurs d’yeux et de cheveux. Plus votre phototype est faible et plus il faut vous préserver du soleil. Il est toutefois recommandé de s’en protéger même avec un phototype élevé : personne n’est à 100 % à l’abri des cancers de la peau.

comprendre les crèmes solaires

2. Les conditions d'exposition : ville, montagne (altitude) avec/sans réverbération de la neige, plage avec réverbération du sable, latitude: plus près de l'équateur, plus près du soleil!)

3. La durée d'exposition: ballade en ville de 30 minutes ou bronzage immobile pendant 2 heures...

Comment bien choisir ma protection SPF ?

  • Protection Faible : SPF 6 ou 10 - vous n'en trouverez pas sur Beauté Clean car nous avons, de manière unilatérale, décidé que cette protection était bien trop faible pour en être une efficace.  
  • Protection Moyenne 15 à 25: Utile pour les saisons à faible ensoleillement et la ville, pour tous les phototypes
  • Protection Haute 30 à 50: Nécessaire en cas de fort ensoleillement, incontournable pendant vos vacances. Obligatoire pour les enfants de plus de 3 ans. Néanmoins, la différence entre 30 et 50 reste faible car un produit SPF 30 filtre 96.7% des rayons UVB contre 98% pour un produit SPF 50. SPF30 à 50 pour tous les phototypes 1 à 4. SPF30 pour les photoypes 5 à 6 (mais vous aurez compris que le SPF50 est plus efficaces sur les UVA!)
  • Très Haute protection 50+: Obligatoire sur les enfants de moins de 3 ans (pour rappel les enfants doivent être avant tout protégés par le trio: tee-shirt - lunettes - casquette). A noter que l'appellation "écran total" est maintenant interdite puisqu'il a été prouvé que même en faisant un maximum d'effort pour appliquer votre crème, il est quasiment impossible de couvrir 100% de son corps, en quantité suffisante et en renouvellement régulier pour garantir un "écran total"... Pour les phototypes 1 à 4. 

Comment je repère le SPF? 

crème solaire bio et clean SPF 30

A ne pas oublier: c'est d'abord le respect du mode d'emploi qui compte: "a renouveler régulièrement" signifie au moins toutes les 2 heures pour les indices de Haute protection. Le frottement du sable, la transpiration, le contact avec l'eau... réduisent la couche de crème solaire et sa protection. 

Aussi, si vous pensez qu'utiliser un SPF 50+ vous permet d'éviter d'en remettre dans la journée... vous vous trompez... 

Un filtre solaire, c'est quoi?

L'ingrédient qui me protège est un filtre qui peut être chimique ou minéral, explications: 

Que ce soit l'un ou l'autre, la protection reste la même. La différence est dans sa composition et son impact sur la peau et l'environnement. 

Le filtre chimique

Il est composé d'ingrédients autorisés (environ 25... le choix est faible), eux-mêmes constitués de molécules synthétiques qui réagissent avec les UV en absorbant les rayonnements à la place de la peau. Un peu comme de petits boucliers qui transforment les rayons UV dans la peau à la place de nos propres mécanismes de défense. 

Concrètement: 

+ Les textures sont plus fluides et faciles à appliquer, elles ne laissent pas de traces blanches et existent sous plusieurs formats: huiles, crèmes, baumes...Un prix plus accessible. 

- Doit être appliqué 30 minutes avant l'exposition, il lui faut un "temps d'adaptation" pour être efficace. Peut-être allergène, peu contenir des perturbateurs endocriniens, peut être néfastes pour les environnements aquatiques sensibles (coraux, micros algues...). 

- Focus Octocrylène: vous en avez peut-être entendu parler. Cet ingrédient est utilisé comme filtre protecteur contre les effets néfastes des rayons du soleil. Cet ingrédient en vieillissant, se dégraderait en benzophénone, perturbateur endocrinien réputé cancérogène en plus d'être très polluant pour l'environnement, notamment pour les coraux. EN SAVOIR PLUS

Cet ingrédient donc, au départ, vertueux, devient dangereux au bout d'un certain temps. 

Le filtre minéral

Il est composé de particules pigmentaires blanches à base de dioxyde de zinc ou de dioxyde de titane, 2 solutions pas plus! Ils ont la capacité de réfléchir les UVs comme des miroirs pour empêcher qu'ils pénètrent la peau. Bien qu'ils soient présents sous forme naturelle, ils sont produits de manière synthétique. Autorisés en Bio. Il faut être attentif à ce qu'ils ne soient pas employés sous forme [nano], car le diamètre des poudres en nanoparticules serait si fin que les molécules pourraient passer la barrière cutanée et se retrouver dans le sang; ils sont interdits sous forme de spray car dangereux en cas d'inhalation.

Concrètement:

+ les filtres minéraux se déposent sur la peau sans pénétrer l'épiderme, ils sont peu allergènes. Ils font office d'écran et réfléchissent les rayons UV. Leur impact sur l'environnement en dehors d'une micronisation est faible. Efficace dès l'application, ils protègent instantanément. 

- Néanmoins, leur couleur blanche qui leur confère leur capacités réfléchissante les rend plus difficiles à étaler et peu laisser un léger film blanc. C'est pourquoi certaines crèmes solaires clean contiennent des minéraux légèrement teintés mais qui se fondent parfaitement en toute transparence sur la peau.

Est-ce vrai qu'une crème solaire ne se conserve pas d'une année sur l'autre?

Tout d'abord il faut absolument respecter la date de péremption indiquée sur le produit à l'intérieur du picto qui ressemble à un pot ouvert. Cela s'appelle une PAO (Période après ouverture). Tant que votre tube/pot n'a pas été ouvert, le délais ne court pas. Si votre produit a été ouvert alors vous devez absolument respecter le nombre de mois après lequel il faudra jeter votre produit, même si il a très peu servi. L'oxygène étant entré à l'intérieur du produit, celui-ci n'est plus à l'abri des bactéries, la formule commence à s'oxyder.  


qu'est qu'une PAO? Ce qu'il faut surtout comprendre c'est que les produits solaires sont soumis à rude épreuve en général et les filtres sont des ingrédients fragiles: Ils sont exposés à de fortes températures (plage, dans une voiture, sur une table en plein soleil...), du sable est rentré dedans, de l'eau... Sa formule n'est alors plus stable et/ou des bactéries peuvent proliférer. Aussi, sauf si votre crème n'a pas subi une de ses variations (en gros, elle est restée dans votre placard et n'en est pas sortie), alors vous ne pourrez pas la conserver d'une saison à l'autre. Si jamais vous avez quand même souhaité la conserver après utilisation et qu'à l'ouverture la formule n'est plus homogène: elle se bi-phase, il y a des grumeaux, elle sent mauvais... aucun doute! Jetez-la!

Conseil: si vous êtes seule à utiliser votre crème, optez pour un format 50ml qui sera suffisant pour 15 jours d'exposition. 

La sélection solaire sur Beauté Clean:

D'abord on achète des marques fabriquées en Europe sous l'égide de notre super réglementation qui impose des normes strictes. Et si je veux des produits clean et sensoriels fabriqués dans un pays qui est le premier exportateur de cosmétiques au monde grâce à sa haute qualité: j'achète français !

Ensuite nous avons sélectionné 4 gammes pour plus de lisibilité, toutes Bio: 

3 marques françaises: Nïu, EQ Love et Omum. 1 marque Letone, Madara qui nous apporte des ingrédients issus de ce pays des grands froids pour des textures inégalées. 

Evidemment elles sont toutes sans octocrylène

Et pour vous faciliter le choix, on vous a fait un comparatif! 

comparatif crème solaire

 

 

Shop now

You can use this element to add a quote, content...